Frankie Doguet

Spacework

Uncategorized

Pas de commentaire


Share this post

A l’heure de MineCraft, du design 8bits, et de la sortie (encore récente) de Tron Legacy, un collectif techno hongrois répondant au doux nom de Embergep s’est lancé dans la réalisation d’un jeu qui se veut “révolutionnairement minimal”, Spacework.

le trailer:

Krisztian Tefner , le “patron” du collectif et designer du jeu, l’a voulu différent, simple et minimal jusque dans les fonctions. L’environnement du jeu est déshumanisé, primitif, stérile, même l’histoire jugez plutôt.

La planète Titan est attaquée, vous partez donc en mission afin sauver les occupants, mais vous êtes vous même fait prisonnier et emmené sur Triton, la planète de l’ennemi.

Votre but est de vous échappez en réunissant 4 clefs, de les activer et de vous trouver un monolithe qui devrait vous renvoyez chez vous.

OK bon, on a vu plus élaboré, mais l’atout du jeu réside avant tout dans son côté hypnotique, et sa musique qui n’est pas sans rappeler le 1er Tron (tout comme les designs). Et j’ai accroché je l’avoue.

Et ce n’est pas tout, je le signalais plus haut, le collectif Embergep est issu de la scène techno, alors pour le lancement du jeu, Krisztian Tefner est descendu 80 métres sous terre et s’est fait une petite partie (la vidéo ci-dessus…) personnellement, des free parties dans les catacombes se rappellent à mon bon souvenir, mais ceci est une autre histoire.

le jeu est vendu environ 7€ et s’est écoulé à 500 exemplaires, c’est peu mais pour un soft qui se veut underground c’est pas si mal. De plus,  Embergep organise sur leur site un tirage au sort, permettant aux acheteurs du jeu de gagner des produits Apple, plutôt sympas mais pas vraiment dans l’esprit underground, non ?

0 Responses to this post
Add your comment